Non classé

Notre offre

Voici quelques exemples, d’autres racontées peuvent être proposées sur demande pour petits, grands et adultes :

Pour les tout-petits – A partir de 6 mois

Comptines, petites chansons et des mains-marionnettes pour découvrir le monde

Durée 1/2 h

Contes de gourmandise – Familles à partir de 4 ans

Histoires savoureuses à déguster sans modération.

Durée : 1 h

Contes d’hiver et divers contes – Familles à partir de 4 ans

Rêver, s’évader, s’émerveiller bien au chaud, au coin du feu

Durée : 1 h

Histoires à faire froid dans le dos – Familles à partir de 4 ans

Diables, sorcières, dragons, monstres en tout genre…
pour le plaisir de frissonner.

Durée : 1 h

Contes de malice et de sagesse – Familles à partir de 6 ans

De notre région ou de plus loin, rire, réfléchir…
Le plus bête n’est pas toujours celui qu’on pense.

Durée : 1 h

Contes d’amour – Adultes

Depuis la nuit des temps, les femmes et les hommes inventent l’amour.

Durée : 1 h

Contact : Martine Perros 07 68 04 47 53

Racontées 2022

Balade contée à Bazancourt : 

 

AFFICHES-A4-MEDIATHEQUE-AVRIL-JUILLET-20223

Un bon petit groupe d’adultes et d’enfants est venu nous écouter : une belle écoute, le plaisir de dire et d’entendre étaient réunis, sans oublier le soleil et les tondeuses à gazon !!

20220427_162111

20220427_151415

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20220427_162158

Racontées 2021

Des contes finement au printemps 2021!

Se rencontrer le 05 juin prochain avec les conteuses de La Parolière pour les personnes intéressées par une formation à l’art du conte : cela se passe à la salle Lilas de 10h à 12h30 au Foyer pour tous alias

Centre socio-éducatif de Saint Brice Courcelles, 9 place Jacques Brel
51370, Saint Brice Courcelles

Plan foyer pour tous saint brice courcelles

Il y aura des contes susurrés, dits, peut-être chantés, voire bien envoyés, bon on verra et l’intervention à distance de Marie Christine. Des livres de contes et la revue de La Grande Oreille seront présentés. Un pot de convivialité en intérieur, ou en extérieur à l’ombre des grands arbres du parc de Mont Hermé si la météo continue à nous sourire pour ce jour-là.

On espère se voir, vous voir avec les masques et la distanciation mais se voir en chair et en os !

Racontées 2020

Des nouvelles de La Parolière (juin 2020) et

de la semaine mondiale du conte !

A La Parolière, la semaine mondiale du conte – du 12 au 21 mars à Saint-Brice-Courcelles – se déroulait sous de bons auspices, lorsque le Covid 19 a mis fin à nos activités.

Avant le confinement, nous avons eu le temps de présenter des racontées et animations qui ont été appréciées :

  • Pour les scolaires du CP au CM2, La Parolière a présenté des contes merveilleux et facétieux

à l’école Jacques Prévert de Saint-Brice-Courcelles, mardi 3 et 10 mars ainsi que mercredi 4 et 11 mars.

Ces rencontres entre enfants et conteurs ont été des moments de découverte, de complicité, d’émotions et de plaisir partagé.

Lutin libre de droit fond rose

  • Conférence sur le conte : « Quelle oralité aujourd’hui ?» par Emmanuelle Saucourt

Elle a eu lieu au Centre Social de St-Brice Courcelles le 12 mars et a réuni une quarantaine de personnes qui ont apprécié la clarté des propos de la conférencière qui a su illustrer sa thématique en faisant référence à différentes versions du même conte.

Emmanuelle Saucourt

  • Les stages de formation au Centre Social et à l’Auditorium

*Les stages de formation de conteurs amateurs de début d’année ont pu se dérouler dans de bonnes conditions.                                                                                                                                                                             *Stage jeunes avec 4 conteuses de La Parolière, encadré par la conteuse professionnelle, Nathalie Leone.

Les jeunes –au nombre de 6- ont découvert avec enthousiasme l’univers du conte et ont pu présenter, devant un public le 14 mars, un travail issu d’improvisations et de créations.

Nathalie Léone

  • L’ exposition plastique présentée par l’artiste Marie-José Solivellas au Centre Social, librement inspirée des contes merveilleux, a eu un franc succès.

Marie José Solivellas extrait tableau

*Le festival Sème la Culture est programmé le 26 et 27 Septembre 2020.                                                                                                                                            A RENWEZ, GOÛTER CONTÉ par La parolière

A 16h00, installez-vous bien confortablement et savourez un bon goûter fermier tout en écoutant les merveilleuses histoires. Durée : 50 min

Voir le programme complet du festival :  http://www.semelaculture.com/edition-2020/programmation

Affiche Sème la culture 2020

Racontées 2019

 La Parolière, association de conteuses amateurs, propose une nouvelle racontée à partir de novembre 2019.

Affiche nez en l'air

Deux conteuses accueillent le public avec un panier de senteurs. Association d’odeurs, association d’idées et des histoires s’inventent.

*Un spectacle est proposé par nos conteuses pour des moments de rêve et d’émotion à partager entre petits et grands :

Affiche ribambelles de comptines

 

Des contes choisis par les conteuses entrecoupées d’improvisations « humées » avec le public sous forme de contes de randonnées ou de contes absurdes ….

Famille à partir de 5 ans – 50 personnes maximum

Durée : 1h

Contact : Patricia Igier 06 37 55 57 45

 

·        Novembre

          Festival du Conte de Rethel : du 12 au 17 novembre 2019.

 La Parolière contera au Café « Le Marcassin » le samedi 16 novembre.

Journées du Patrimoine  : 2 Balades Contées ont été faites au Château de Braux-St-Cohière (proche Ste-Menehould) proposées par 

La Parolière et l’association de conteurs amateurs, Conteurs des Villes et des Champs, 
le 21 septembre 2019, à 15 h et 17 h .
 
JOURNEE PATRIMOINE 5

* Nous avons raconté toute une soirée au pub Dropkick, des histoires de chance, de malchance, des histoires de nos vies qui sont parfois simples et tellement compliquées qu’il vaut mieux en rire !!

DROPKICK 19 JUIN

 * Laissez-vous emporter dans nos histoires charmantes, déroutantes, le dimanche 19 mai 2019 à 16 h dans le hall de l’Escal de Witry-lès-Reims ! Venez découvrir pourquoi « Quand passe la chance il faut la saisir ! » 😉

Affiche escal aux amateurs

* Peut-être vous nous avez écouté au Dropkick, pour une soirée en l’honneur des contes ! Ce 20 mars c’est la journée mondiale des contes. Cette journée prend ses racines en Suède vers 1992, il l’appelle « Alla berättares dag » pour « Jour de tous les conteurs ». Puis en 1997, en Australie, lorsqu’ils ont organisé cinq semaines autour des contes. Ainsi le 20 mars est devenu la journée mondiale du conte acceptée et reconnue en Amérique du Sud et ensuite partout dans le monde petit à petit. Nous vous préparons des contes qui nous plaisent énormément : des contes qui nous ont choisies alors que l’on croirait bien le contraire ! Un peu comme s’ils sont vivants ! Dans tous les cas, cette histoire aussi vieille soit-elle, revit à travers nous. Elle se réactualise avec nous pour vous. Pour nous apporter quelque chose à nous en tant que conteuses et nous espérons à vous, en tant spectateurs/trices.

DROPKICK 3 mars-1

DROPKICK 2 février-1

Affiche dropkick 16janvier2019

Racontées 2018

* Établissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) « La villa du Tertre » à Saint Parres aux Tertres le 17 janvier 2018 autour des contes des Milles et une nuit.

Villa du tertre

*      Journée mondiale du conte :

Logo ville Bezannesjournée du conte à Bezannes 2018

*   Pendant le Tea time 3 lors de la journée de l’EUROPE organisée A St BRICE-COURCELLES : des contes européens ont ravi les oreilles des petits et des grands.

Image tea time 2

* Dans le cadre du festival sème la culture, nous contons à Renwez le dimanche 23 septembre 2018. Voici un échantillon du programme du dimanche et un lien pour le retrouver en entier.

IMG_0523Programme festival sème la culture 2018Poule festival sème la culture 2018http://www.semelaculture.com/edition-2018/programmation/renwez

*Avis à la population, La Parolière fête ses 20 ans en colportant des contes vieux d’au moins 2000 milles ans !

Ils n’ont pas pris une ride, ils sont toujours aussi vrais, puissants et révélateurs de notre désir de vivre cette vie parfois si mystérieuse, palpitante et belle malgré les dangers …

Nous vous proposons deux dates : 

 

l' info

 20 ans recto-page-0

fly 20 ans-page-1

*Gouter conté au château de Réveillon, dimanche 21 octobre 2018.

Voir leur site face book  https://www.facebook.com/pages/Ch%C3%A2teau-de-R%C3%A9veillon/106319796154216

Très belle photo du château by night !

Château de reveillon by nignt

*Festival du conte à Rethel, la semaine du mercredi 14 novembre au dimanche 25 novembre organisé par l’association Oralia .

Image Pascal Thétard pour le 17ème festival de contes à Rethel(2)

Image Pascal Thétard 17ème festival du conte Rethel

 

 

Racontées 2017

flyer 20 mars

 

La PAROLIÈRE s’est invité avec passion à la fête de la Journée Mondiale du Conte qui s’est déroulée

lundi 20 mars

à Saint Brice Courcelles

et dans toutes les régions et les recoins de la  France et du monde entier !

 

Avis à tous les organisateurs et spectateurs, amateurs de contes et de conteurs !

 

Le 20 mars, La Parolière a offert des contes dans les écoles,  à la PMI, aux ateliers du Foyer pour tous, chez l’habitant….

Le rendez-vous était à 15 h 

LE JARDINET

rue du Moulin de l’Archevêque.

entrée gratuite

 La volonté était de se diriger vers un public neuf, de faire ou refaire découvrir les plaisirs du conte par amour des bonnes choses, enchanter nos oreilles par des contes en public et organisations d’événements. 

* Fête du centre social de St Brice, le 24 juin, racontée à 14h30 et 15h30 sur le thème des héros, des astres, de la lune et plus encore …

affiche fete petite

* Fête médiévale à Châtillon sur Marne, le samedi 15 juillet à 17h, venez écouter les légendes du Moyen-Age au sein de l’Église de Châtillon.

* Musée St Rémi :

Annonce musée st Rémi 18 juillet 2017

*Rentrée de la Parolière le lundi 28 août au Foyer Pour Tous Centre Social Éducatif et Culturel à St Brice Courcelles, 9, place Jacques Brel, à 19h30. * Vendredi de l’auditorium de St Brice, le 6 octobre.

* Forum des associations à Reims, le 23-24 septembre, nous tiendrons un stand.

* Weekend de l’arbre au parc de Champagne, 29-30-1er octobre.

* 16ème Festival du conte à Rethel :

                 –  jeudi 16 novembre de 18 à 19h au café Le Longchamp, apéro-conte  pour tout public à partir de 8 ans.

                 –  samedi 18 novembre de 20h30 à 22h dans le hall de l’Atmosphère, scène partagée entre divers conteuses, conteurs pour des contes, des histoires, des jeux de mots, des formes brèves dans une ambiance animée par Pascal Salzard. Des rafraîchissements seront offerts.

Téléchargez le programme complet à l’adresse suivante : https://goo.gl/r3Ms2u

* Médiathèque de Jonchery sur Vesle, le 2 décembre pour les familles.

* Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) »La villa du Tertre » à Saint Parres aux Tertres le 22 décembre 2017 sur les contes des Milles et une nuit.

Racontées 2016 :



  • Au  festival « Sème la culture », à Renwez le 17 septembre à l’occasion des journées du patrimoine avec Blandine, Marie, N
    athalie, Affiche sème la culture 2016Jean-Pierre et Françoise.

    A 16h30 nous avons proposé une balade contée pour frissonner avec des lézards,

des loups, le diable et des ogres !

A 18h30 dans les ballots de paille,  un moment conte de malice et de sagesse autour d’un apéritif.

IMG_0523

A 20h la journée s’est terminée avec un repas délicieux agrémenté de petites histoires croustillantes ! 

Voir le programme sur le site : semelaculture.com

  • Au château de Réveillon (Photographie ci-dessous) , le 23 octobre avec Noëlle, Nathalie et Marie Christine à 15h suivi d’un goutter.

Château de réveillon

  • A Cernay, le 31 octobre 2016 pour Halloween. Il y avait des contes à faire peur, des histoires de gargouille, de diable….

    Gargouille de diable

  • A Cormontreuil, le 7 novembre 2016 pour l’association Rev’ en Champagne qui s’occupent des personnes ayant perdu la capacité de sortir seuls chez eux.

  • A  RETHEL pour le  FESTIVAL du CONTE 2016 avec Blandine , Martine , affiche-festival-2016Marie-Christine

    VENDREDI 18 novembre _18h-19h : APÉRO-CONTE au café Le Longchamp.

     SAMEDI 19 novembre    _ 20h30-22h : SCÈNE OUVERTE au Hall de l’Atmosphère, dans une ambiance festive, divertissement par un ensemble de conteurs accompagné de rafraîchissements.

                                           _ 22h-24h : NUIT du CONTE au “Macallan’s Tavern“, avec Pascal Thétard.

    Voir le programme sur le site : http://oralia.org/?p=266

  • A Branscourt, le 10 décembre 2016 pour le Noël des enfants.

Afficher l'image d'origine

  • Dans l’Aube, à la Villa des Tertres, les 22 décembre et 4 janvier pour les résidents de la maison de retraite.

Sites amis et ressources

Quelques conteurs-conteuses :

  • www.eutecticreims.fr  est un collectif d’artistes professionnels, conteurs, comédiens et plasticienne.
  • www.iletait-unefois.org/IL ETAIT UNE FOISAssociation de conteurs amateurs . LORIENT (France)

Quelques festivals :

  • nittachowa.blogspot.com/NITTACHOWA. Centre de Développement et de Ressources pour le Conte, le Récit et les Arts de la Parole en Lorraine organise le festival Printa’nied.
  • http://www.chiny.be/page/festival-du-conte organise entre autre un festival de conte le deuxième week-end de juillet.
  • www.lavallee-des-contes.fr.  Conteurs venus de toute l’Europe pour enchanter petits et grands à Munster en Alsace du sud.
  • www.voolp.fr/ organise un festival « Vos Oreilles Ont La Parole » en Alsace du Nord.

Conservatoire contemporain de littérature orale : http://www.clio.org/

Une revue : http://www.lagrandeoreille.com avec des contes à écouter ou à lire.

Et aussi sur You tube :

beaucoup de conteuses et conteurs ont enregistré, filmé des histoires : Pascal Thetard, Muriel Bloch, Jihad Darwiche, Michel Hindenoch, Jean-Louis Le Craver, Alain Gaussel, …Des livres audio et une superbe émission entre autre : « Etre conteur aujourd’hui » interviews d’un conteur Pascal Quéré d’autres conteurs Michel Hindenoch, Abbi Patrix, Martine Compagnon, Alice Mendelson …

 

 

Les maîtres de la forêt _ Contes des Indiens d’Amérique du Sud_

LES MAITRES DE LA FORÊT

Conte des Indiens d’Amérique du Sud

 

Illustrations : Maguelone DUMY

C’était avant. Quand la montagne était jeune – toute petite. Quand la mer était jeune – toute petite. Quand le fleuve Amazone était jeune – pas plus gros qu’un ruisseau. Il y a longtemps.

Alors la forêt couvrait toute la terre. Là où la montagne a poussé, il y avait la forêt. Là où la mer est venue, il y avait la forêt. Partout il y avait la forêt.

Dans la forêt il y avait des bêtes. Il n’y avait pas d’hommes alors. Il y avait seulement la forêt avec des bêtes dedans, c’est tout. Le reste, c’est venu après, plus tard.

Il y avait toutes sortes de bêtes dans la forêt. Des grandes et des petites. Des puissantes et des faibles. Des méchantes et des gentilles. Toutes sortes de bêtes. Les bêtes grandes et méchantes faisaient des misères aux autres. Les autres n’osaient rien dire, elles avaient peur.

Les bêtes grandes et méchantes ont dit :
– Nous sommes les maîtres de la forêt. Tout le monde doit nous obéir. Ça nous ennuie de faire la chasse. Ça nous fatigue. A partir de maintenant, les bêtes que nous mangeons viendront nous trouver toutes seules, de leur propre volonté. Une bête de chaque espèce à chaque repas. C’est un ordre.

Qui a dit ça? Le puma a dit ça, et le caïman, et le grand boa. Le serpent crotale a dit ça aussi – il n’est pas grand, mais c’est le plus méchant de tous.

Les petites bêtes faibles et douces n’étaient pas très heureuses avant ça – les grandes bêtes méchantes leur faisaient beaucoup de misères. Mais, au moins, les petites bêtes faibles pouvaient s’enfuir et se cacher quand une grande bête les poursuivait. Maintenant, elles n’avaient même plus le droit de faire ça. Les petites bêtes n’étaient plus heureuses du tout, elles étaient devenues malheureuses tout à fait. Tellement malheureuses qu’elles ont oublié d’avoir peur. Elles ont dit :
– Les grandes bêtes méchantes se disent les maîtres de la forêt. De quel droit? Elles nous obligent d’aller de nous même à la mort. De quel droit? Ce n’est pas juste.

Qui a dit ça? La souris a dit ça et le lièvre, et l’iguane, et le singe, et le petit cochon-pécari, et le tatou. Le tapir a dit ça aussi – il est gros, mais il est très doux et timide.

Les grandes bêtes méchantes ont dit :
– Ce n’est pas la peine de discuter. Vous devez obéir. Juste ou non, c’est comme ça. C’est comme ça parce que nous sommes les maîtres de la forêt. Nous sommes les maîtres de la forêt, parce que nous sommes les plus forts. Un point, c’est tout.

Les bêtes petites et douces ont dit :
– Il faut empêcher ces grandes bêtes féroces d’être les maîtres de la forêt. Il faut faire quelque chose… Mais elles ne savaient pas quoi.

La chauve-souris est intelligente. Elle a dit :
– Si l’un d’entre nous avait plus de force que ces grandes bêtes méchantes, c’est lui qui deviendrait le maître de la forêt. Et il nous laisserait tranquilles.

Les autres petites bêtes ont dit :
– Excellente idée. Le tapir est le plus grand de nous tous. Il va lutter avec les grandes bêtes. Il va les vaincre. Il deviendra le maître de la forêt. Comme ça, nous serons tranquilles.

Le tapir est grand et gros, mais il est très timide. Il a dit :
– Je n’ose pas. Les grandes bêtes vont me manger. J’ai peur.

La chauve-souris est intelligente. Elle a dit :
– Il ne faut pas choisir le plus grand, il faut choisir le plus courageux de nous tous. Qui est courageux? Qui veut aller mesurer sa force à la force des grandes bêtes méchantes?

Le tatou a dit : « Pas moi! » Le singe aussi. Et l’iguane, et la tortue, et le cochon-pécari. Ils ont tous dit : « Pas moi! » Ils avaient peur.

Alors la fourmi est venue. Elle a dit :
– Je veux bien aller lutter avec les grandes bêtes méchantes. Je n’ai pas peur.

Tout le monde a ri – la fourmi est tellement petite! La fourmi a dit :
– Ne riez pas. Moi, toute seule, bien sûr, je ne peux rien contre ces grandes bêtes méchantes. Mais le peuple des fourmis, tout entier, peut les vaincre. Je n’ai pas peur.

La fourmi est allée chez les grandes bêtes féroces. Elle a dit :
– Vous croyez que vous êtes les maîtres de la forêt. Vous croyez que vous êtes les plus forts. Ce n’est pas vrai. Le peuple des fourmis a plus de force que vous tous.

Les grandes bêtes ont ri – la fourmi est tellement, tellement petite! La fourmi a dit :
– Ce n’est pas la peine de rire. Mesurons plutôt nos forces. Toi, le caïman, montre-nous ta force.

Le caïman était couché au bord d’un ruisseau. Ce ruisseau, c’était le fleuve Amazone, mais il était encore tout petit. Le caïman a ouvert son énorme gueule. Il a refermé ses énormes mâchoires sur le tronc d’un arbre. Un arbre très grand, très gros. D’un seul coup de dents le caïman a brisé l’arbre. L’arbre est tombé. Le caïman a dit :
– Voici ma force. Que la fourmi nous montre la sienne.

La fourmi a dit :
– Je vais le faire.

Elle a appelé ses compagnes. Les fourmis sont venues. Toutes les fourmis de la forêt, tout le peuple des fourmis. Il y en avait beaucoup. Encore plus que ça. Les fourmis ont rongé les arbres. Chaque fourmi n’a enlevé qu’un tout petit morceau, pas plus gros qu’un grain de poussière. Mais les fourmis étaient nombreuses. Elles ont rongé les arbres, les arbres sont tombés. Dix arbres, cent, mille… Ça a fait une grande trouée dans la forêt. Une très grande trouée. La fourmi a dit :
– Le peuple des fourmis a plus de force que le caïman. Toi, le boa, montre-nous ta force aussi.

Le boa était accroché à une liane. Une liane très grande, très grosse. Le boa a serré ses énormes anneaux, il a fait craquer la liane. Il a cassé la liane en tout petits morceaux. Le boa a dit :
– Vous avez vu ma force. Que la fourmi en fasse autant.

La fourmi a dit :
– Voilà, tout de suite.

Elle a fait signe à ses compagnes. Les fourmis se sont jetées sur les arbres qu’elles avaient abattu. Chaque fourmi n’a enlevé qu’un tout petit morceau de bois, pas plus gros qu’une brindille. Mais les fourmis étaient nombreuses. Elles ont réduit les arbres abattus en poussière, elles les ont fait disparaître complètement. Ça a fait un grand espace vide dans la forêt. Jamais on n’avait vu un aussi grand espace vide avant. La fourmi a dit :
– Le peuple des fourmis a plus de force que le boa. Voyons la force du puma maintenant.

Le puma était couché sur le sol couvert de mousses. Il a levé son énorme patte, il a labouré la terre de ses énormes griffes. D’un seul coup de patte le puma a creusé un grand trou dans la terre. Un trou très large, très profond. Le puma a dit :
– J’ai montré ma force. Que va faire la fourmi, maintenant?

La fourmi a dit :
– Vous allez voir.

Elle a fait signe à ses compagnes. Aussitôt chaque fourmi a pris un peu de terre et elle est allée la déposer plus loin. Chaque fourmi n’a pris qu’une toute petite parcelle de terre, pas plus grosse qu’un grain de sable. Mais il y avait beaucoup de fourmis. Elles ont creusé la terre. Ca a fait un grand trou dans la terre. Un trou plus grand que tous les trous qui existaient avant ça. Et à côté, là où les fourmis ont déposé la terre enlevée, ça a fait une montagne. Une montagne plus haute que toutes les montagnes qu’il y avait avant ça. La fourmi a dit :
– Le peuple des fourmis a plus de force que le puma. Il a plus de force que toutes les grandes bêtes féroces. Il est le véritable maître de la forêt.

Les grandes bêtes sont féroces, mais elles sont aussi très lâches. Elles ont eu peur. Elles ont dit :
– Le peuple des fourmis est le maître de la forêt! Que daigne-t-il ordonner à ses esclaves obéissants?

Qui a dit ça? Le caïman a dit ça, et le boa, et le puma. Le serpent crotale a dit ça aussi – il est le plus méchant de tous, mais c’est aussi le plus lâche. Les fourmis ont dit :
– Notre force est plus grande que la vôtre et vous le savez maintenant. C’est bien. Laissez tranquilles les petites bêtes sans défense. A part ça, vivez comme vous voulez.

Les fourmis sont parties. Les grandes bêtes méchantes sont parties aussi. Tout le monde est allé à ses affaires. Mais il est resté au milieu de la forêt le grand espace vide, et aussi le trou creusé par les fourmis. Et, encore, la montagne que les fourmis avaient faite.

Peu à peu, l’eau du ruisseau a coulé dans le trou. Peu à peu, l’eau a rempli le trou. Ça a fait le lit du fleuve Amazone. Ça a fait le fleuve Amazone et aussi la mer – le trou était très grand.

Et là où les fourmis avaient déposé la terre enlevée du trou, ça a fait la Cordillère des Andes.

C’est comme ça que c’est arrivé. Comme ça et pas autrement.

FIN